DoomyfloCrochet

Créations au crochet : amigurumi, accessoires, bijoux

Ma première fois

Poster un commentaire

…au crochet.

J’ai temporairement renoué avec une autre de mes passions : la généalogie et ce retour vers le passé m’a fait me questionner sur le « comment tout cela a commencé? ». Comment en suis-je arrivée à m’intéresser aux travaux d’aiguilles, comme on dit!

Au siècle dernier, il n’y a pas si longtemps, on apprenait aux petites filles à faire des « travaux de dames » pour devenir une future ménagère capable de repriser un accroc, confectionner une robe ou se faire un pull, de la layette etc…Une activité utile avant l’avènement de la société de surconsommation où on n’eut plus le temps de faire mais de consommer tout fait. La perte d’un savoir faire m’attriste toujours un peu…

Fort heureusement, aujourd’hui il y a un regain pour ces loisirs créatifs car on s’aperçoit de ses  vertus anti-stress et gratifiantes

Ainsi à l’époque de mon adolescence, en voyant toutes les femmes de ma famille toucher aux aiguilles, c’était bien difficile de ne pas être imprégnée.

d1b1d07670d4041b0c5d99b01dfc7953

Mais l’influence maternelle penchait vers la couture et moins vers le tricot et crochet, une vraie corvée à ses dires. Par sentimentalisme, elle gardait quand même les dizaines d’aiguilles et de crochet de sa propre mère…au cas où!

4bc1b24976018e765661843740fae816Nous avions un chat très câlin et qui sortait les griffes sur mes pulls en laine! Je récoltais de belles boucles de fil qui pendouillaient d’une manche ou du devant du pull, quand ce n’était pas carrément coupé net!

Alors, je voyais ma mère dégainer un crochet salvateur pour rentrer les boucles à l’intérieur. ce fut mon utilisation première du crochet d’art : corriger les bêtises félines avec précision pour ne pas abîmer davantage mes tricots.

Bien plus tard, j’appris à faire de vrais ouvrages…avec des napperons! et je ne vous conseille pas de faire pareil! J’ai perdu patience un nombre incalculable de fois avec les diagrammes que je n’arrivais pas à lire…Commencez par des rangs de mailles serrées ou brides pour faire des couvertures, c’est bien plus simple.

Et vous, quel est votre plus lointain souvenir de crochet, tricot?

N.B : L’idée de ce billet m’est venu après la rédaction de ce billet sur la généalogie, invitée par Généa-Logiques

Publicités

Auteur : doomyflocrochet

Passionnée de travaux d'aiguilles, à mon compte; geekette et ludophile.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s