DoomyfloCrochet

Créations au crochet : amigurumi, accessoires, bijoux


1 commentaire

C’est la ouate!

rembourrage qui laisse des fibres

Ouate classique

Pas facile à rentrer mais résultat net

Ouate flocons

Après une grosse pause estivale du blog me voilà de retour : mon silence ici n’est pas significatif d’une absence de créations loin de là! J’ai fait chauffer le crochet tunisien et les crochets : Coussin en pixel art, marque pages, amigurumis.

Ces derniers sont des personnages en volume et qui dit volume, dit rembourrage. Il me restait de la ouate classique (chutes de coton et fibres mêlées) et comme j’atteignais le fond du sac, et que je passais par Mondial tissus (assez loin de mon domicile) , j’ai pris les devants en achetant un nouveau sac de rembourrage…mais de ouate en flocons synthétiques!! Étourderie….

Et la différence est notable : autant la ouate classique se tient bien autant celle en flocons est « fluide » et il n’est pas rare de voir des flocons tomber quand on en tient une poignée (voir photos). Mais là où ça se corse, c’est quand il a fallu faire pénétrer ces flocons dans mes petits volumes crochetés comme des mains etc… D’habitude avec la ouate classique, je pousse avec le bout d’un crayon ou du crochet, mais là, cauchemar! je passais à travers les flocons et rien ne rentrait! Il a fallu que je cible les flocons un par un : à peine pratique!

Autre détail:  la ouate classique plus fibreuse laissait des fils blancs à l’extérieur de mes amigurumis et je devais les enlever à la main pour que ça soit net! Maximum d’embêtement avec des amigurumis sombres! combien de fois j’ai pesté en souhaitant de la ouate noire!

A contrario, pas du tout de souci avec les flocons qui ne « fibrent » pas eux! En plus, comme ils forment un tout « désolidarisable », il y a bien plus de souplesse à l’intérieur des amigurumis.

Verdict :  je finis mon sac de ouate classique et j’adopte les flocons même si je galère à les rentrer. La beauté et l’aspect souple de mes amigurumis le valent bien, non?Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités


1 commentaire

Quand mon crochet saigne…

 

 

Le 13 Novembre, l’horreur et la terreur ont de nouveau frappé! J’ai été saisie d’effroi et choquée par cette inhumanité et cette haine contre nos valeurs de liberté, de vie et de paix. Plusieurs jours sans que je ne puisse avancer, me détendre, créer et évader mon esprit au delà des flux continus d’infos.

Et puis l’envie est revenue, il fallait être debout, continuer à vivre avec « ça », se battre par les idées. J’ai repris mon crochet, mes aiguilles : j’y ai retrouvé temporairement un « pansement » à mon esprit meurtri. Il en a résulté cette bougie hommage aux victimes innocentes, ayant eu le « tort » d’aimer la vie, la fête et le rock/Metal. Ma bougie ne s’éteindra jamais, soyez-en sûrs!

Cet après-midi, je m’aperçois que je n’ai aucun drapeau à mettre à la fenêtre pour l’hommage national de demain. C’est un peu tard pour en commander ou acheter ( mais où?). Il parait même qu’il y a rupture chez les fournisseurs! Qui aurait crû cela alors qu’avant, pavoiser et aimer son drapeau, revenait presque à dire qu’on était d’extrême droite :/

Système D oblige, 3 pelotes choisies dans ma boite à cotons et un crochet et le tour est joué!

Je vous file le tutoriel très simple :

Drapeau Français

en fil coton à crocheter en crochet n°3 à 3,5

Monter 18m en l’air + 3 pour la 1ere bride du 1er rang puis crocheter dans la bride suivante dans la 4 m à partir du crochet.

Faire 6 rangs de 18 brides bleues, 6 de brides blanches, 6 de brides rouge. Bien rentrer les fils, amidonner légèrement et voilà!


1 commentaire

Snood ou écharpe?

A ma dernière visite en mercerie pour me fournir en fils, j’ai pas pu m’empecher de débattre avec une dame assez âgée ne comprenant pas l’intérêt des Snoods « ce truc de jeunes ». Pendant que la vendeuse nous faisait l’article sur les aiguilles circulaires idéales pour réaliser ces fameux snoods, j’essayais de démontrer les « plus » du snood sur l’écharpe! ça s’enfile vite, ça ne glisse pas, vous ne risquez pas de vous étrangler avec etc… mais en vain. Pour ma part s’il s’agit de fil laine et que je doive en faire un, j’opte pour le snood maintenant. Exception faite des écharpes froufroutantes en fil fantaisie 😉

Quand à la technique employée pour les snoods, ça reste le crochet pour le moment avant que ma maitrise des circulaires s’améliore et c’est pas gagné gagné ^ ^

Mon projet actuel est un snood en laine blanc crème en version torse : un anneau de Moebius pour les matheux ^ ^.

Voilà donc une sélection de mes créations pour tour de cou frileux! à vous de faire votre choix! Profitez aussi de la little week des créateurs sur ALM jusqu’au 12 Octobre!

  Col snood violet

La suite en ECHARPES


4 Commentaires

De fil en lecture

A l’ère du tout numérique, on a tendance à se tourner vers une multitude de sites, butinant comme des abeilles affolées vers un max d’informations qui donnent le tournis!

Il y a 15 ans, mes premiers pas sur le web 1.0 ne m’apportaient pas l’info nécessaire à ma passion du travail du fil et logiquement, je commandais et recevais tous les ans le catalogue avec les fils de Bergère de France comme ma mère et grand-mère des décennies plus tôt! Puis vint les marchands du web avec leur large choix et nous de cliquer de manière chronophage. Un peu trop, sauf si on avait une idée précise de ce qu’on voulait. Du coup, je me suis rapprochée des boutiques en dur : Phildar essentiellement et une mercerie BdF qui toutes deux fermèrent hélas et actuellement une boutique Lang ( un peu chère mais de qualité). Pourquoi me direz vous? Juste parce que j’ai ce besoin de toucher la fibre, voir ce que j’achète pour finir en création après de longues heures et faire travailler le commerce local tant que je peux.

Catalogue BdF 2015

 

 

 

Mais malgré tout, ne trouvant plus de revendeur BdF ( mes 1ers fils préférés), j’ai aussi fait une demande de catalogue . Et ce matin, je l’ai enfin reçu et j’ai retrouvé ce plaisir de toucher ces petits bouts de laine comme avant ( même si les fils les plus chers sont désormais en photos sur les bords en leurre argh!). Par la même occasion, j’ai pu m’informer de toutes les variétés d’aiguilles qui filent le tournis : du bambou à l’érable, au plastique, il faut presque avoir fait des études de sciences des matériaux pour s’y retrouver…On a une meilleure vue d’ensemble sur tout un tas d’accessoires nouveaux et je sens que je vais me régaler de lire et m’instruire entre deux ouvrages.

Bon après-midi à tous ceux qui me liront…

 


2 Commentaires

Quand on se laisse déborder…

On en arrive à avoir des multiples ouvrages en parallèle mode #multitâche  et je ne parle pas du pull vert qui attends depuis plus d’un an, du tableau point de crois de loups hurlant en pleine forêt à la Lune… On dépasse la procrastination à ce stade 😉 Mais je me connais, je les finirai de toute manière!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

3 ouvrages en cours

Alors actuellement j’ai
-un châle vert sombre avec nuances, point ananas au crochet pour moi 😉
-un gilet layette tricot point irlandais pour un cadeau
et une pieuvre violette strass au crochet à venir en boutique…

Je suis en mode zapping et je suis mon envie en alternant un coup l’un, un coup l’autre : ce qui me fait faire une sacré gymnastique cérébrale pour me re-immerger dans les techniques, les diagrammes et comptages! vive la plasticité cérébrale!


2 Commentaires

Une création se perd et tout est dépeuplé?

ou presque….
Adieu Tux et Turtle

Je viens d’apprendre que 2 porte-clés que j’avais créé puis offert et vendu ont été perdus de l’accroche qui a laché!
J’avais choisi un anneau metal inséré entre deux mailles et lié à l’anneau du porte-clés metal…visiblement, ça ne tient pas et l’anneau s’échappe d’entre les mailles et mon amigurumi tombe à terre.

Je songe à crocheter une boucle en coton directement sur la tête de l’amigurumi : peut-être que ça sera plus solide! Avez vous d’autres solution….

Je vais donc refaire mes deux amigurumis avec un drôle de sentiment une sorte de deuil créatif qui m’inhibe un peu…
C’est déjà pas évident de se séparer de ses bébés 😉
On s’attache quand même! ça vous le fait aussi?