DoomyfloCrochet

Créations au crochet : amigurumi, accessoires, bijoux


Poster un commentaire

Ma première fois

…au crochet.

J’ai temporairement renoué avec une autre de mes passions : la généalogie et ce retour vers le passé m’a fait me questionner sur le « comment tout cela a commencé? ». Comment en suis-je arrivée à m’intéresser aux travaux d’aiguilles, comme on dit!

Au siècle dernier, il n’y a pas si longtemps, on apprenait aux petites filles à faire des « travaux de dames » pour devenir une future ménagère capable de repriser un accroc, confectionner une robe ou se faire un pull, de la layette etc…Une activité utile avant l’avènement de la société de surconsommation où on n’eut plus le temps de faire mais de consommer tout fait. La perte d’un savoir faire m’attriste toujours un peu…

Fort heureusement, aujourd’hui il y a un regain pour ces loisirs créatifs car on s’aperçoit de ses  vertus anti-stress et gratifiantes Lire la suite

Publicités


Poster un commentaire

Transfert réussi ALM/Etsy

20117207_1206964516080195_2373603919619569923_o

Le chamboulement de l’été dans l’univers de la création fait-main est arrivé brutalement le 3 juillet dernier. ALittleMarket allait fermer pour toujours son site le 1er septembre 2017 au profit de Etsy laissant orphelins des milliers de boutiques!

Je mentirais si je disais que ça ne m’a pas perturbée comme beaucoup de mes consœurs et confrères sur les nombreux groupes de soutien Facebook qui ont fleuri comme un vent de panique…

Fort heureusement, j’étais présente et active sur Etsy depuis des années et je faisais même plus de ventes que sur ALM qui vivotait pour moi. Je n’ai donc pas eu de stress excessif avec le transfert hormis celui de perdre beaucoup de contacts et les évaluations e-reputation sur ALM…

Je ferai prochainement, une mailing list pour informer de l’avancée des changements l’ensemble de mes contacts clients fidèles.

Tout ceci m’a permis de faire le point :

  • les places de marchés sont une excellente solution pour se faire connaître ( SEO performante si on connaît les astuces pour être visibles) mais nous rendent « dépendantes » d’elles! du jour au lendemain, on peut vous annoncer la fin et vous laisser le temps de récupérer vos données et contacts et au revoir!
  • Ne pas mettre tous ses œufs dans un même panier! être sur 2 ou 3 plateformes est un énorme travail de mise à jour de catalogue mais nécessaire.
  • Songer à se créer une boutique d’e-commerce rien qu’à soi et contrôler ses données ( investissement en temps pour se former mais on trouve des tuto quelque soit le système choisi prestashop, woocommerce, eproshopping etc…)
  • Se lancer dans un Investissement financier supplémentaire avec les modules forcément à rajouter pour la SEO, les transactions bancaires etc…
  • Derrière le travail de création, il y a le marketing, la logistique, la comm clients à assurer et les journées finissent par être courtes.
  • Faire le tri dans mes créations et mettre en avant mon orientation amigurumi, marque pages actuel (si vous souhaitez un produit personnalisé, demandez moi)

Pour le moment, je me concentre sur Etsy et Handmade Amazon.

Je surveille aussi de près Un Grand Marché, petit dernier prometteur dans les plateformes du fait main.

Pour se repérer, je partage avec vous ma trouvaille via Facebook=> un comparatif des places de marché et autres sites.

A suivre, pour mon projet de site d’e-commerce…

 

 

 


Poster un commentaire

Demandez du crochet!!

DSC00233J’ai l’impression d’être une « crocheteuse » de Vitruve, écartelée entre plusieurs orientations créatives.

Je m’explique : A mes débuts, j’ai logiquement commencé à me constituer un stock de créations diverses qui sortaient de mon inspiration/envies/influences diverses. Oui c’est mal, je n’avais pas une idée bien précise de marchés à explorer et trouver une niche particulière, pas de business plan etc…je voyais petit et modeste en auto-entrepreneur, juste tester une idée en crochetant, tricotant et brodant.

Et sont arrivées les « demandes » de créations personnalisées! Ravie et soulagée de cibler vraiment ce qui ferait réellement plaisir, discutant abondamment pour régler les détails de couleurs, taille, forme etc, j’ai beaucoup appris. Et petit à petit, j’ai su que j’étais faite avant tout pour les amigurumi et autres petits accessoires plutôt que les bijoux ou écharpes…

C’est là que je me faisais vraiment plaisir tout en répondant à vos envies.

J’ai aussi pris la décision de laisser mes fiches mentionnées  » vendu » actives en ligne. Et je ne pensais pas qu’une création que je croyais rester unique serait de nouveau réclamée! à ma grande surprise et joie, ce fût le cas et le phénomène s’accentue depuis des mois.

A l’immense satisfaction de crocheter/tricoter un modèle que je maîtrise sur le bout des aiguilles s’est ajouté un autre sentiment de manque : celui de ne plus avoir de temps pour des nouveautés à faire. Car voilà mon dilemme, j’ai un esprit qui fourmille d’idées plus ou moins farfelues de marques pages ou amigurumi et j’ai peu de créneau pour les réaliser; alors je les note dans mon carnet ‘to do list’ et dès que j’ai un creux, je me dépêche d’en faire une! Tout récemment, j’ai donc pu faire une glace batonnet pingouin en porte-clés et tester mes nouveaux yeux noirs plastique sécurisés du coup…

Une autre commande m’est arrivée hier et une fois finie, je me précipiterai pour faire mes propres réalisations! Et ainsi de suite! Et vous, créatrices qui me lisez, avez vous aussi ce sentiment d’être sur 2 fronts à la fois?

Passez un bon futur long week-end du 1er Mai et n’hésitez pas à me demander vos projets de cadeaux à crocheter pour vous.


Poster un commentaire

Crochet tunisien « Tatin »?

jersey-complet-tunisien

Vous connaissez l’histoire des sœurs Tatin? ou comment inventer une chose alors qu’on fait une bêtise!

Ce qui m’est arrivé hier relève de l’étourderie et de ma mémoire visuelle trop sûre d’elle! Vous savez , regarder des tutos sur youtube et ensuite s’emmêler les pinceaux loin de l’écran…

Bref, en pleine création d’un point prétendument « jersey », je me suis mise à piquer dans le mauvais trou entre 2 mailles verticales choisissant le plus évident et grand au lieu de choisir le petit planqué juste derrière! Facilité quand tu nous tient… Le résultat est un point en quinconce, pas vilain du tout. Au bout d’un moment, je vois bien que ça n’a rien à voir avec du jersey et je redémarre ce coup-ci dans le bon espace pour piquer mon fil! Halleluyah!!

Mais curieuse, je questionne le groupe de crochet tunisien de Facebook et on me dit que je viens de faire le « point complet »…moi qui croyais avoir fait une découverte c’était raté! pas de tatin ni sérendipité cette fois-ci!

Moralité : les petites erreurs font découvrir des nouveautés et c’est parfois la meilleure façon de s’en souvenir!

 


1 commentaire

C’est la ouate!

rembourrage qui laisse des fibres

Ouate classique

Pas facile à rentrer mais résultat net

Ouate flocons

Après une grosse pause estivale du blog me voilà de retour : mon silence ici n’est pas significatif d’une absence de créations loin de là! J’ai fait chauffer le crochet tunisien et les crochets : Coussin en pixel art, marque pages, amigurumis.

Ces derniers sont des personnages en volume et qui dit volume, dit rembourrage. Il me restait de la ouate classique (chutes de coton et fibres mêlées) et comme j’atteignais le fond du sac, et que je passais par Mondial tissus (assez loin de mon domicile) , j’ai pris les devants en achetant un nouveau sac de rembourrage…mais de ouate en flocons synthétiques!! Étourderie….

Et la différence est notable : autant la ouate classique se tient bien autant celle en flocons est « fluide » et il n’est pas rare de voir des flocons tomber quand on en tient une poignée (voir photos). Mais là où ça se corse, c’est quand il a fallu faire pénétrer ces flocons dans mes petits volumes crochetés comme des mains etc… D’habitude avec la ouate classique, je pousse avec le bout d’un crayon ou du crochet, mais là, cauchemar! je passais à travers les flocons et rien ne rentrait! Il a fallu que je cible les flocons un par un : à peine pratique!

Autre détail:  la ouate classique plus fibreuse laissait des fils blancs à l’extérieur de mes amigurumis et je devais les enlever à la main pour que ça soit net! Maximum d’embêtement avec des amigurumis sombres! combien de fois j’ai pesté en souhaitant de la ouate noire!

A contrario, pas du tout de souci avec les flocons qui ne « fibrent » pas eux! En plus, comme ils forment un tout « désolidarisable », il y a bien plus de souplesse à l’intérieur des amigurumis.

Verdict :  je finis mon sac de ouate classique et j’adopte les flocons même si je galère à les rentrer. La beauté et l’aspect souple de mes amigurumis le valent bien, non?Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Poster un commentaire

Bienvenue!

Je vous invite à découvrir mon univers créatif !

Je passe mon temps à créer et expérimenter toutes techniques en passant par les travaux d’aiguilles ( crochet, broderie, tricot), les loisirs créatifs du scrapbooking à la pâte polymère Fimo, serviettage etc…

Après mûres reflexions, j’ai eu envie de concevoir une activité de créatrice et de tester sur le net l’intérêt qu’on pourrait porter à mes créations…

Actuellement, je m’intéresse beaucoup au CROCHET d’art : les déclinaisons sont multiples! des bijoux aux accessoires de mode en passant par la décoration ou les jouets (amigurumi)…

Aux vues des bons retours sur diverses boutiques et facebook, je me lance dans l’ouverture de blog!

Bonnes visites!